• Cahuzac n'est pas le problème

     

    Cahuzac n’est pas le vrai problème

    (09/04/2012)

     

    Tout le monde s’échauffe avec cette affaire Cahuzac, déplorable de fait, « qui met la République en danger » En fait, les affaires d’escroquerie et de corruption ont hanté tous les pays du monde depuis leur existence. Je vais tous les matins sur Boulevard Voltaire pour tenter d’amener à la vraie gauche des esprits, parfois intéressants, souvent passionnés, qui ont rejoint le FN à la suite des tromperies effectivement UMPSistes. Et je lis des commentaires appelant au retour d’un roi de France, oublieux ici des innombrables faits de corruption commis également sous les rois : la corruption n’est ni royaliste, ni républicaine. Il existe seulement des gens pour qui les moyens ne comptent pas pour s’enrichir et pour qui l’enrichissement est le nec plus ultra d’une vie bien remplie. Il faut donc commencer par une bataille de valeurs si l’on veut supprimer la corruption. Or l’Eglise –pardon, les Eglises- ne jouent plus ce rôle, ayant beaucoup trop joué avec le sabre pour que le goupillon en sorte indemne.

    Et c’est là qu’est le problème de ceux qui luttent contre le « mariage pour tous » : ils sont nombreux, certes, leur combat a des arguments, c’est vrai, mais leur image versaillaise colle beaucoup trop à leurs cortèges pour qu’ils aient un retentissement universel. Et ils passent pour de vieux cons alors, je me répète, qu’ils manient des arguments anti-mariage pour tous qui tiennent la route. Le mariage, par exemple, ils s’en moquent. Le gouvernement l’aurait appelé « Union civile universelle », par exemple, qu’ils ne seraient jamais descendus dans la rue. Mais c’est l’annonce d’un couplage, immédiat puis un peu reporté, avec le droit à l’adoption ou à la conception assisté un vitro qui les choque. Comme il me choque. Car, voyez-vous, j’ai trop subi des décennies durant le verbe des « psys » de toutes sortes disant que les enfants se moquaient du divorce pour avaler aujourd’hui le même langage à propos des enfants de couples homosexuels. Les enfants de parents divorcés souffrent incontestablement, en témoignent leurs résultats scolaires inférieurs aux autres. Et j’ai suffisamment pratiqué le « un week-end sur deux » pour en connaître les amers dommages collatéraux. Notamment l’exclusion qui en découle. Et j’attends de savoir avec certitude que les enfants de couples du même sexe ne souffriront pas, eux aussi, de dommages collatéraux avant de donner mon aval à un loi permettant à ces couples d’avoir des enfants autrement que dans le cadre naturel d’une famille hétérosexuelle. Et je vote pour le Front de Gauche à toutes les élections…

    Ceci étant, ces affaires ne sont pas le plus important dans la vie actuelle des Français. Le plus important est que leur gouvernement n’a même pas combattu avant de plier sous les coups des ultra libéraux tant français qu’européens et qu’il continue une politique stupide, qu’il sait stupide, après qu’il ait pu se rendre compte, très vite, qu’elle menait dans le mur : sachez-donc que les recettes fiscales de 2012 sont inférieures aux prévisions tandis que celle des premiers mois de 2013 le sont également. La récession, car nous sommes en récession n’en déplaise à l’INSEE, est passée par là et, tout comme la Grèce, le Portugal, la Grande Bretagne ou l’Espagne, elle accroît les déficits budgétaires donc les déficits, CQFD. Mais au lieu de débattre nationalement de ce problème réellement grave, nous parlons corruption et couples homosexuels !

    C’est pour cela que le FN monte, inexorablement. Car le peuple n’est pas fou. Il sait qu’il y a une crise économique quand ses proches sont chômeurs ou le deviennent, quand leur pouvoir d’achat s’érode, quand ils hésitent avant de se faire soigner. Or que lui offre le PS, à ce peuple désabusé ? Une politique qui rate mais qui est maintenue quoi qu’il arrive. Une politique en outre contraire aux promesses des candidats avant les élections de 2012. Et que lui offre l’extrême gauche ? Une réaction quasi journalistique aux événements de corruption et de mœurs sociaux, réaction faisant tomber dans l’abîme de l’oubli les manifestations organisées contre la politique hollandienne.

    Permettez moi de vous dire, amis du Front de Gauche, que le peuple n’a jamais été laxiste en matière de mœurs. Et, ce, depuis des millénaires : car ce sont les puissants qui se moquaient du qu’en dira-t-on et s’adonnaient à des comportements répréhensibles pour eux. Et d’ailleurs condamnés comme tel, parfois à mort (comme les « sodomites » au Moyen Age : les « Grands » pouvaient pratiquer la sodomie au grand jour, les paysans étaient pendus) Longtemps d’ailleurs et pour répondre à ce comportement populaire, les partis communistes du monde entier, URSS en tête, furent des parangons de vertu face au laxisme des partis « bourgeois » vis-à-vis des problèmes sexuels. Le peuple aurait-il changé à ce point en quelques décennies ? Je suis persuadé du contraire et je pense que si Hollande soumettait aujourd’hui son texte de loi sur le mariage à référendum, le « non » finirait par l’emporter.

    D’où le succès du FN qui passe, aux yeux de beaucoup, comme respectueux des normes traditionnelles de mode de vie tout en étant vitupérant vis-à-vis des politiciens en place, de plus en plus honnis cette fois-ci par l’ensemble de la population. Ce, tout en minimisant sa philosophie économique, ultra libérale et donc ne répondant pas aux problèmes posés par la crise aux gens du peuple, tout en magnifiant sa vision de la sécurité et de l’immigration : le FN capte les mécontents parce qu’il a repris aux communistes leur vision vertueuse de la société tout en continuant à s’opposer aux partis « bourgeois » dont, aujourd’hui, le PS fait incontestablement partie. Et il fourgue à tous les braves gens qui le rejoignent, la haine des étrangers et des « voyous » des banlieues, haine qui finit par rejaillir sur tout ce qui n’est pas FN : celui-ci n’a pas oublié non plus que la France gallo-romaine a été, reste et sera encore longtemps clanique.

    Bref, chers amis du Front de Gauche, vous avez tout faux si vous pensez reconquérir ces voix sans faire l’effort d’une vraie réflexion sur les mœurs et sur le discours à tenir aux électeurs de plus en plus nombreux du monstrueux FN. On ne peut leur dire qu’on aime la différence de but en blanc. Il faut leur expliquer gentiment, doucement, que la plupart des Arabes de France sont intégrés, comme l’ont été avant eux les Italiens puis les gens des pays de l’est. Qu’à chaque intégration, des voyous ont existé, que la proportion de voyous est quasiment identique d’une intégration à l’autre et que la proportion de non-pratiquants est la même au niveau national qu’au sein des diverses communautés religieuses françaises : autour de 60%... Etc., il faut démontrer sans vilipender afin de ne pas heurter et renvoyer ceux qui vous écoutent à leurs réflexes claniques. Je me suis essayé à ce jeu sur le site très à droite Boulevard Voltaire et ça marche. J’ai même été nommé « meilleur commentateur » au même titre que tout un tas d’excités du FN.

    Voilà ce que vous devez faire au lieu de vous pourrir la vie dans les affaires des autres : l’électorat français n’a pas besoin de vos commentaires pour se faire une opinion ! J’ajouterai après l’affaire Cahuzac et en guise de conclusion, que tout ce que je viens d’écrire me pousse à vous recommander fortement à refuser les listes communes avec l’actuel PS dans toutes les communes. Et si quelques communistes locaux ont peur de ne pas être réélus au point d’outrepasser les consignes nationales du Front de Gauche, alors n’hésitez pas à vous présenter aussi contre les listes dont ils font partie. Vous ne comptez plus aujourd’hui et les Socialo- libéro-libertaires qui nous gouvernent ne vous écoutent même plus, vous mettant publiquement dans le sac des « populistes ». Il ne sert à rien de leur répliquer : allez de l’avant en martelant inlassablement que Hollande et les Socialistes mènent une politique suicidaire pour la gauche, qu’en 2017 la France va prendre pour des années de droite dure voire d’extrême droite encore plus suicidaire et que c’est dès les municipales qu’il faut stopper tous ces vrais voyous. L’alternative à gauche étant le FG et non quelques individus très isolés du PS : la gauche du PS ne représente même pas le tiers de ce parti, CQFD ! Changez aussi votre discours sur la société, attaquez l’actuelle réforme du rythme scolaire, menée avant même la refonte et l’allégement des programmes. Expliquez que si la France est parmi les derniers dans les classements de l’OCDE sur les systèmes comparés d’Education nationale des pays riches, c’est essentiellement parce qu’elle a continué à jouer la carte de l’élitisme à l’ère des masses, d’où ces programmes ultra chargés, trop chargés au point de commencer à donner des devoirs aux enfants avant la 6e. Et que, dans ce contexte, les rythmes scolaires sont du pipeau… Dites aussi que le mariage pour tous, c’est bien, mais que vous n’êtes pas forcément d’accord sur l’adoption et la PMA. Qu’il vous faut plus de recul sur les conséquences possibles vis-à-vis des enfants de couples homosexuels. Que la litanie des psys des années 1980 et suivantes sur l’absence de conséquence des divorces sur les enfants s’est avérée trompeuse et que, pour vous comme pour tous les Français, le sort des enfants passe avant toute chose. Bref, ne faites pas de surenchères sur le libertarisme, c’est contre productif et c’est Maine qui finira alors par l’emporter.

    Je m’arrête là car, sur ma lancée, je pourrais vous conseiller bien d’autres discours, dans le domaine des affaires étrangères par exemple : sachez à cet égard que le discours le moins occidento-arrogant des hommes politiques français sur l’Orient et sur l’Afrique  a été prononcé par Marine Le Pen. La seule qui n’ait pas condamné Gbagbo d’entrée, sans savoir le comment et le pourquoi de la situation, soigneusement cachés par l’Administration Sarkozy. Même Mélenchon s’est laissé prendre avant de changer, mais plus tard, de discours… Ce sera pour une autre fois.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :