• Je pars quelques semaines

    Je parts quelques semaines durant

     

    Avec, en tête :

    • L’indigne campagne des candidats socialistes à la candidature, soit pas vraiment de « souffle », pas de présence intéressante dans les médias et pas vraiment de césure permettant de prendre une décision sur des lignes politiques. Songez que c’est Sarkozy qui a relevé que de plus en plus de Français songeait à quitter la zone euro (sa réponse ayant d’ailleurs été indigne elle aussi d’un chef de l’Etat, limitée à « absurde ! »)… Bref, l’UMP occupe tout l’espace avec la complicité des médias aux ordres de fait : quand des gens interrogent Besson sur le fait que Total, dont l’Etat est actionnaire, ne paye pas d’impôts ou presque pas en France, l’animateur de l’interview ne reprend même pas le dit Besson après que celui-ci ait répondu que les Français devraient être plutôt fiers de compter « leur » société pétrolière parmi les 5 grandes du Monde ! Bref, nous sommes gouvernés par le politicien des riches le plus déplorable de la 5e République avec l’opposition la plus déplorable de l’après Guy Mollet (qui fut le recordman du genre) ;
    • La poursuite indigne également de la guerre en Libye, soit notre participation à une guerre civile entre Tripolitains et Cyrénaïques, en faveur de ces derniers, et, ce, après avoir apporté le chaos en Côte d’Ivoire (Ouattara s’avérant le moins démocrate de tous les présidents ivoiriens ainsi que le moins maître de la situation : il ne contrôle rien et « ses » troupes continuent de piller et de rançonner les populations à gogo. Mais, ça, on ne vous le dit pas !) ;
    • La poursuite de l’ultra libéralisme en Occident en dépit des crises qui ont bien montré les limites du remplacement des salaires par le crédit et les limites de l’enrichissement des riches en matière de consommation. Il s’agit donc bel et bien d’une volonté de contre progressisme dans tout l’Occident, maintenue aujourd’hui de manière totalement anti démocratique du fait de la soumission de tous les médias… L’Occident est donc condamné à terme relativement court quand on voit la progression d’abord de la Chine, ensuite du reste de l’ex « Tiers Monde » dans l’économie mondiale. Le risque est aujourd’hui de voir cet Occident vouloir tenter d’inverser son inéluctable déclin par les armes. Sachant d’une part que ses « grands » pays sont aujourd’hui aux mains de leurs lobbies militaro industriels et que, d’autre part, ils n’hésitent plus à « cogner sur les basanés » et à foutre le bordel par les armes chez eux.

    Tout véritable humaniste doit aujourd’hui prendre ses responsabilités et arrêter de « voter sérieux » en votant pour des centres (gauche ou droite) qui ne font que suivre le mouvement ultra libéral et guerrier. Il faut voter définitivement pour la paix dans le Monde, soit, chez nous, pour le Front de Gauche et, en Allemagne, pour Die Linke…

    A plus…

     

    Je rentre deux jours avant de repartir et puis malheureusement me féliciter de la rapidité avec laquelle l'ultra libéralisme, ou plutôt le remplacement des salaires par le crédit, s'effondre : face au krach boursier, les gouvernants occidentaux n'ont que la rigueur à la bouche. Laquelle, en tuant encore plus une croissance déjà atone du fait de l'insolvabilité d'un nombre croissant de débiteurs, finira par faire exploser les valeurs boursières et redonner à l'or le poids que le métal a toujours eu dans les grandes débacles. "Plutôt crever que revenir au progressisme" semblent nous dire les riches d'aujourd'hui. Comme autrefois les aristocrates préférèrent en majorité émigrer plutôt que de renoncer à leurs privilèges. Les classes moyennes sont malheureusement d'une pusillanimité à faire pleurer. Elles continueront donc à voter pour des centres, de gauche ou de droite, pusillanimes eux aussi, au point de ne rien changer. Nous allons donc tous dans le mur tandis que l'Asie croît à la vitesse "grand V" : ce n'est pas elle qui prend le pouvoir, c'est nous qui l'abandonnons sans même nous en rendre compte...

     

    A plus...


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :