• Article pour le Grigri – juillet 2017 :

    Vous n’aimiez pas Sarkozy ? Vous allez adorer Macron !

     

    Con de Blanc je suis, con de Blanc je reste. Mais la politique occidentale m’a détourné de vous un temps certain et je vous présente mes plus plates excuses. D’autant que les résultats de la dite politique… M’enfin, si les Cieux exhaussaient tous mes vœux politiques, que pourrais-je bien vous raconter ?!

    Malheureusement toujours et encore les conneries qu’on déverse sur vous à grands flots. Ainsi avais-je relevé déjà que le sieur Ben Yahmed père (vous savez, Jeune Afrique…) avait recommencé à dégoiser sur l’Afrique incapable de se développer et sur tous ses dirigeants pourris qui retiraient le pain de la bouche de leurs peuples. He ben, ça a pris de l’ampleur : le petit garçon au gros ventre plein de vide mourant sous des nuées de mouches est revenu en trombe dans les médias français bien pensant. Français seulement cette fois-ci car les autres ont enfin compris qu’ils pouvaient commencer à gagner tout plein de sous chez vous : les Chinois, ça fait un bail mais il y a aussi les Allemands qui s’annoncent. Vous en avez de la chance ! Vous gagnez une Merkel au gros lot ! Vous pensiez par ailleurs voici 8 ans avoir aussi gagné un Obama à ce jeu. Manque de pot, l’affiche était surfaite et le « premier président noir de l’histoire des Etats Unis » s’avéra plus blanc que blanc à l’intérieur. Même vis-à-vis des Noirs Américains qui se sont fait allégrement descendre par les shérifs locaux au cours de ses deux mandats. Le président blanc-noir ne sourcilla qu’à la veille de quitter son poste…

    Mais revenons à nos moutons et à votre non développement présumé par les bons médias de France et de Navarre. A leur décharge, faut savoir que les grandes intentions à votre égard des politiciens et politiciennes locales ont fait « pschitt », ont sombré comme des enclumes lancées d’un bateau en train de couler lui-même (la France n’a plus un radis public) Ce fut d’abord l’homme qui s’auto décerna le titre de Grand Eclairagiste de votre continent, j’ai cité Borloo. Abandon faute de commande, les Chinois étaient déjà passés. En plus, ils sont nettement moins chers côté panneaux solaires… Puis il y eut le traité de Paris : nos journaleux ont bien noté le désistement trumpiste, moins l’indifférence africaine. Ce qui a amené récemment le jeune Macron à prononcer les deux discours les plus cons jamais sortis de la bouche d’un président français sur votre continent, pire que Sarkozy, le mec ! Oui, pas un mais deux discours calamiteux qui, ailleurs, auraient conduit leur(s) rédacteur(s) ou « trice(s) » dans les plus basses geôles du pays.

    Le premier, vous le connaissez : arrêtez de faire des gosses bandes de lapins stupides. Et vos dirigeants d’Afrique de l’ouest (ceux qui sont réellement à la solde des Occidentaux) d’en rajouter en imaginant de limiter à trois le nombre de vos gnards. Comme si d’une part vos bouseux incultes allaient se mettre à porter capote auprès de leurs six femmes ! Car, deuxième point, tout le monde sait en Afrique que le nombre d’enfants des citadins chute vertigineusement tandis que le nombre de ruraux est également en chute libre au fur et à mesure que se déploie l’exode rural. Vous faites comme tout le monde, quoi ! Ce qu’auraient dû savoir les conseillers de Macron qui semble s’être aussi mal entouré que son créateur Hollande. Mais bon, la France ne compte plus qu’en Afrique de l’ouest francophone (le Nigeria fédéral est totalement incapable d’appliquer une loi limitant les naissances) Enfin et dernier point, les dits conseillers calamiteux auraient dû également savoir que l’Afrique est le continent le moins peuplé du monde au km2. Les saignées arabes puis européennes ont été telles que la démographie africaine n’a recommencé à croître qu’après les Indépendances, quand on a foutu la paix aux habitants. CQFD mais il fallait le dire. Tout cela est vérifiable aisément dans les statistiques démographiques sur long terme de l’ONU…

    Grosse bêtise donc que ce discours. S’il n’y avait eu que lui ! Figurez-vous que le Macron s’est fendu d’une autre énormité : terrorisme et environnement (défense de l’environnement) sont liés. Enfin, selon Macron et son détestable entourage. Autrement dit, si vous avez Boko Haram, c’est parce que vous n’êtes pas assez soucieux ce votre environnement ! Vous brûlez trop de forêts primaires, vous faites pousser trop de palmiers à huiles, vous faites trop d’enfants et votre développement risque de foutre en l’air la belle politique écologique mise sur le papier à Paris. Donc vous avez le terrorisme en prime. Allez savoir ici si c’est la France qui vous l’envoie pour vous punir ou vous empêcher de vous développer ou s’il y a une relation de cause à effet entre votre indigne conduite écologique et la naissance « ex nihilo » du terrorisme africain !?

    Le type commence bien mal son mandat, après avoir, je vous le rappelle, commis d’autres monstruosités au cours de sa campagne électorale : la Guyane qui serait une île par exemple ou les frêles esquifs comoriens qui ne serviraient qu’à transporter des migrants. Nous ne sommes donc pas au bout de nos peines et je vous parie que, de bourdes en bourdes, ce président là va rejoindre ses prédécesseurs immédiats au firmament des mandats ratés. Car il n’y a aucune raison pour que ses conseillers et ministres –et lui-même !- ne se trompent pas aussi lourdement sur l’Europe, l’Amérique et l’Asie. Avoir par exemple réservé sa première apparition en Afrique aux militaires français présents au Mali n’était pas malin quand on sait que la population malienne les déteste du fait de leur connivence avec les Touaregs. Il reçoit par ailleurs Ouattara à l’Elysée tandis que ses députés invitent Soro à leur congrès ! C’est du Hollande tout craché, incapable de pencher d’un côté ou d’un autre, toujours entre deux (mauvaises, la bonne serait de faire libérer Gbagbo) décisions. Et il fait tellement peur aux dirigeants non ouest-africains francophones que Biya vient de virer Bolloré du port de Kribi alors qu’Hollande lui avait mis le couteau sous la gorge pour qu’il donne ce marché à l’homme d’affaire français (faut dire aussi que confirmer le patron de Camrail à Kribi après un déraillement monstrueux et sanglant aurait été du plus mauvais effet !) –Un bémol ici : on me dit que, finalement, Biya aurait signé le marché avec Bolloré ?

     

    Bref, la dégringolade présidentielle française continue de plus belle. Elle reflète plus que parfaitement le déclin accéléré de l’empire occidental dont la France n’était déjà plus qu’une pièce de rechange. Tenez, un dernier coup d’œil sur l’aveuglement de cet empire déjà à terre : figurez vous que les Nations Unies se demandent comment augmenter le nombre d’entrepreneurs en Afrique, continent qui comporte déjà le plus grand nombre d’entrepreneurs par habitant au monde ! Et des journaleux vous montrent du doigt parce que vos entrepreneurs ne donnent pas assez d’avantages sociaux à la « classe laborieuse » (entendez : aux salariés) dans un continent qui ne comporte que 18% de salariés, le plus faible taux au monde ! 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique