• Pourquoi je démissionne du Parti de Gauche

    Note au Front de Gauche sur l'Europe

    (Christian d'Alayer - 03/05/2014)

     

    De ma quasi retraite de votre mouvement, j'observe que celui-ci semble se crisper sur sa position guère tenable de "désobéissance européenne" Je dis guère tenable car le discours est censé s'adresser aux classes défavorisées qui ont massivement rejoint le FN ces dernières années.

    Ces gens ont vu leurs gagne-pains devenir de plus en plus précaires du fait de l'ultra libéralisme mis en œuvre à Bruxelles. Il voient également l'Allemagne redevenir arrogante et la France disparaître en tant que puissance, les "petits boulots" être phagocytés par des immigrés, de simples fonctionnaires européens dicter leur loi aux élus de leur nation, la "finance" européenne détruire les pays latins tandis que leurs élites vantent sans cesse des modèles non latins, etc., etc.

    Et face à ces visions horrifiques, que dit le mouvement de gauche censé  re-capter leurs votes ?  "Il ne faut surtout pas sortir de l'euro et de l'Europe. Mais nous pouvons désobéir et tenter de faire gagner votre cause au niveau européen" Comme si les "petits et les sans grade" français n'avaient pas conscience du fait que les syndicats allemands refusent et refuseront toujours la ligne de Die Linke ou que les salariés des pays de l'Est n'ont pas précisément les mêmes intérêts qu'eux !

    Vous rêvez debout ! Des intellectuels qui déblatèrent entre eux sur le sort de gens dont ils sous-estiment plus que grandement les capacités intellectuelles. Notamment quand vous leur assénez, en plus, des cours de pseudo écologie alors que ces gens sont directement confrontés aux surcoûts de la dite écologie dans les branches productives dans lesquelles ils œuvrent quotidiennement.

    C'est navrant. L'idée de départ, la fédération des vraies gens de gauche au sein d'un mouvement ouvert, était superbe. Comment avez-vous pu en arriver à ces erreurs politiques rédhibitoires aussi rapidement ?!

    Vous n'ignorez quand même pas, je l'espère, qu'actuellement vous n'êtes même plus du tout une solution de rechange pour les déçus du socialisme, lesquels n'admettent pas, notamment, l'espèce de royalisme qui règne à la tête de votre mouvement, la quasi absence de débats réels sur le fond avec la peopolisation outrée du "guide" suprême.

    C'est atterrant et je ne renouvellerai pas ma carte. Ni en Ile de France, ni en Bretagne où je vote aujourd'hui : les alliances contre nature passées là bas par vos représentants pour gagner quelques mairies de tout petits bourgs me heurtent définitivement : sachez que, dans le Trégor notamment, vos élus l'ont été aussi avec les voix "des gens du château", plus conservateurs qu'eux, tu meurs ! C'est d'autant plus stupide que ce sont plus ces "gens du château", ces écologistes à courte vue, qui en ont retiré profit que vos baba-cools de représentants. Tandis qu'au final, l'UMPS garde la majorité sur le pays (le Trégor) et que les écolos n'ont même pas pu renverser le patron de la communauté de communes. Ah, dernière remarque : le maire de Carhaix, vous savez, les bonnets rouges, a été triomphalement réélu : là aussi, vous n'avez aucune prise sur la réalité...


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :