• Quelques nouvelles de nos fronts africains

    Quelques nouvelles de nos fronts africains

    (fin juin 2011)

     

    Vous vous en fichez sans doute comme de l’An 40, mais tout cela est de la faute des Français et se passe aujourd’hui en Afrique.

    • En Côte d’Ivoire, Ouattara a été mis sur le trône par les militaires français et sur ordre de Sarkozy. Gbagbo est prisonnier et, dit-on, devrait être jugé très rapidement. Donc tout va bien ? Et bien non ! Car les milices nordistes ne sont pas désarmées (elles ne l’ont jamais été) et font la pluie et le beau temps, jusqu’à se battre entre elles. De plus des Dioulas (les gens du Nord) déferlent sur le sud ouest de pays pour en déloger les Forestiers qui exploitent les meilleures terres pour le cacao, la banane, les fruits exotiques, etc. But : les remplacer. Pour accélérer le processus, Ouattara a donné l’ordre aux importateurs de diviser par 4 (et oui !) le prix d’achat aux actuels producteurs : comme ça, leurs terres vaudront moins chers, CQFD ! Vous êtes contents ? Ah ! J’oubliais d’ajouter que tout cela ne se passe pas en douceur : un chef de village (l’équivalent d’un maire) a été lynché par les Dioulas parce qu’il refusait de leur donner (sans rachat, bien sûr) les terres de ses administrés. Et des villages entiers de Baoulés (l’ethnie de Gbagbo) ont fui pour éviter de telles exactions. Quelle réussite ! Si ça ne vous donne pas mal au cœur, c’est à désespérer des Français…
    • En Libye, on ne compte que les morts européens : 0, pas un seul. Mais on ne sait pas combien nos avions et hélicoptères ont massacrés de Tripolitains. Déjà que leurs bavures côté de la Cyrénaïque se compte presque en une centaine de tués… Bref, des milliers de morts, des dizaines de milliers ? Tout ça pour éviter que l’armée libyenne ne tue quelques centaines de manifestants au plus… Enfin, soi-disant pour éviter. Dans la réalité, c’est pour contrôler le pétrole libyen et faire baisser les prix. Tout comme la recolonisation de la Côte d’Ivoire avait pour objectif et de contrôler le port stratégique de San Pedro, et de faire baisser les prix du cacao (première mesure prise d’ailleurs par Ouattara). Vous avez là aussi de quoi être fiers, non ?

    Vos arrières grands parents avaient envahis l’Afrique après que leurs aïeux l’aient vidé de ses habitants (la traite) Vos parents l’ont décolonisée salement (des montagnes de morts en Algérie, à Madagascar, au Cameroun…) Vous deviez forcément la recoloniser puisque, selon vos médias, ses dirigeants corrompus et incompétents la menaient à la catastrophe. Ca vous arrangeait d’ailleurs qu’on présente les Africains sous des jours peu sympa, ça vous évitait les excuses et le repentir. Les Allemands se remettent à peine d’Hitler qui fit pourtant moins de morts que les Européens en Afrique. Savez-vous que le « bon » roi de Belgique Léopold 2 fut à l’origine de la disparition, à son époque, de la moitié des Congolais ? Qu’il faisait couper les mains de ceux de ces Congolais qui refusaient le travail forcé ? Savez-vous-même qu’en réprimant une (parmi d’autres) manifestation indépendantistes à Madagascar, l’armée française tua plus de 80 000 autochtones (chiffre reconnu officiellement par la dite armée française) ? Savez-vous que les tueries d’Ethiopie (plus de 100 000 morts) et d’Angola (idem) furent organisées et financées par les Américains pour contrer des régimes marxistes ?

     

            Non, bien sûr, vous ne savez pas et vous ne voulez pas savoir. Même que beaucoup d’entre vous ont applaudi quand vos députés ont voté une loi sur les « bienfaits de la colonisation » ! Les mêmes qui ont détesté « ce gauchiste » de Chirac et préféré, de loin, le président des riches actuel. Et que vous ayez ou non approuvé son militarisme africain, à ce président bling-bling, l’Histoire retiendra que les Français du début du 3emillénaire comptèrent parmi les derniers coloniaux de l’Humanité. Et que, à cette époque comme auparavant, ils se montrèrent tout aussi cruels. Cela vous plait-il de savoir que vos petits enfants vous demanderont si vous avez participé à cette monstruosité ? Vous ne l’imaginez pas, mais ils vous le demanderont. Vous mentirez, bien sûr, mais vos arrières petits enfants sauront, eux, que vous avez menti !

     

          Vous auriez dû manifester, faire connaître votre désaccord. Les sondages auraient dû montrer votre rejet. Mais non, nada ! Même la gauche française a approuvé, « droit d’ingérence » à l’appui. Quel droit avez-vous de vous ingérer dans les affaires d’autres états, surtout s’il s’agit d’états que vous avez colonisés !? Vous devriez tout au contraire rester en retrait, laisser les instances de l’ex Tiers Mondes se saisir de ces affaires. Mais non, « elles sont inefficaces, trop lentes » Alors on sort son rafale et sa Licorne…

     

           Bon, je m’arrête là pour vous laisser retourner à votre télé et à vos jeux vidéo. Et à votre « chacun sa merde » tout en vous disant que cette merde là est aussi la vôtre…


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :