• Vous avez-dit Universel ?!

    Vous avez dit "Universel" ?!

    Je me dispute actuellement sur Facebook avec des émules de Kouchner, trouvant très bien que notre pays envoie ses avions bombarder l’une des parties de la guerre civile libyenne. Et ces gens, de tous âges, pensent être de gauche. Tout comme Martine Aubry qui a approuvé l’intervention ou comme Jean-François Kahn qui a flétri Sarkozy pour ne pas le faire (la même semaine, la France envoyait ses avions) Raisonnement de tous ces gens : la démocratie (façon occidentale s’entend bien entendu, j’y reviendrais) est une valeur universelle et l’ingérence dans les affaires d’un pays étranger est nécessaire quand un dictateur s’en prend à son peuple.

    Autrement dit, nous devrions nous ingérer dans les affaires intérieures de la Bulgarie dont le président vient de faire voter une loi réprimant la presse. Ce, d’autant plus que la Bulgarie est maintenant membre de l’Union Européenne, une union dont les statuts stipulent expressément l’interdiction de ce type de législation. Qu’avons-nous donc fait ? Nous avons laissé ce président liberticide devenir président de l’Union Européenne (présidence tournante et annuelle)

    Dans le même ordre d’idée, pourquoi ne rompons-nous pas nos relations diplomatiques avec les Etats Unis dont l’un des Etats membres vient d’interdire purement et simplement les syndicats de travailleurs (mais pas les associations d’employeurs) ? Etc. En fait, Kadhafi est d’abord un Arabe, donc quelqu’un de pas très catholique, ensuite le patron d’un pays bourré de pétrole (ce que détestent nos pseudo socialistes moralisateurs) Lui cogner dessus est donc « jouissif », doublement d’ailleurs : car en même temps, nous faisons de la pub pour nos « Rafales » que personne, jusqu’à présent, n’a voulu acheter au-delà des frontières de l’Hexagone. Et puis nous nous vengeons de l’ancien terroriste qui entraînaient, pensons-nous, toute la racaille de la planète…

    Et tout cela sous couvert d’universalité ! Le Monde doit donc devenir démocrate à l’occidental ou subir les foudres guerrières d’un Occident économiquement, démographiquement et culturellement déclinant. Voyons donc ce qu’est la démocratie à l’occidental : certes, on a le principe de l’élection libre des représentants du peuple tant en matière législative qu’en matière exécutive, voire qu’en matière judiciaire dans certains pays : tout un chacun peut se présenter et  tout un chacun peut voter. Du moins depuis le 20e siècle car, auparavant, les femmes occidentales comptaient pour du beurre…

    La démocratie à l’occidental suppose aussi qu’il existe des partis politiques « permettant au peuple d’être éclairé dans ses choix électoraux » Et nous disposons ainsi de partis politiques librement constitués. Ouai… On voit bien qu’aujourd’hui et hors la parole des « grands partis », les expressions dites « minoritaires » sont de moins en moins exprimés publiquement. Tenez et puisque je suis parti de la guerre en Libye : avez-vous lu ou entendu beaucoup de choses contraires à l’ingérence de l’Occident dans ce pays ? Avez-vous pu vous faire une opinion à partir d’éléments contrastés ? Bien évidemment non et même un journal comme Alternative Economique a soutenu l’intervention : toute l’intelligentsia occidentale s’est rangée comme un seul homme ou presque derrière le couple Obama-Sarkozy. Et ceux qui n’étaient pas d’accord (certains Allemands, les Russes, les Chinois) ont été carrément ostracisés par les médias.

    Je donne cet exemple parce qu’il est immédiat et que vous avez une tendance plus que certaine à tout oublier dès lors que ça sort de vos schémas de pensée habituels. Mais cet exemple est tout aussi vrai en matière électorale : souvenez-vous, s’il vous reste quelques neurones, de la 2 e guerre d’Irak : Bush junior, un président américain vraiment calamiteux, fut réélu malgré l’évident mensonge sur les armes de destructions massives. Fox News, cette merde murdochienne, était passé par là, assénant contre vérités sur contre vérités sans que le bon peuple américain réagisse autrement qu’en appuyant majoritairement sur le bouton « Bush » dans l’isoloir des machines à voter. Souvenez vous aussi de la rage médiatique française à démolir Ségolène Royal il y a 4 petites années seulement. Croyez vous que cette rage (et votre antiféminisme ambiant) ait été totalement neutre dans cette élection présidentielle ? Sarkozy maîtrisait tous les médias ou presque, les publics comme les privés. Lesquels sont sous la coupe des annonceurs, donc du fameux « CAC 40 » dont on retrouva tous les patrons au fameux Fouquet’s du lendemain de victoire du maire de Neuilly.

    Et c’est ça que nous voulons vendre de force au Monde ?! Une démocratie en trompe l’œil tandis que les véritables rennes du pouvoir sont entre les mains d’une oligarchie fondée sur le fric ! Et des gens soi disant de gauche qui hurlent à l’universel, comme si la technostructure qui dirige nos « grands » partis politique sous la coupe du fric était du même acabit que les Mystères de Paris de Victor Hugo ! Un BHL à la coupe de cheveux soigneusement entretenue hurlant (vulgairement d’ailleurs) à la mort dans un coin de Benghazi et court-circuitant ainsi  le tout nouveau ministre des Affaires Etrangères français a suffi à rallier une bonne partie des intello et pseudo intello de gauche à l’acte le plus infâme qu’un pays puisse commettre, s’ingérer militairement dans les affaires d’un autre pays. Il est vrai qu’entre l’Afghanistan, l’Irak, l’Amérique latine et l’Afrique, l’Occident à l’habitude de la chose. On bombarde Kadhafi mais on remplaça Allende par Pinochet et Aristide par un Boniface Alexandre sans compter les tentatives de déstabilisations au Venezuela ou en Bolivie, nos médias emboîtant le pas des médias américains sans se poser de question.

    L’universalité n’est pas ce que nous hurlons avec nos poumons de plus en plus petits : il s’agit de valeurs « transcendantales » tel que l’amour, le respect des morts, la dignité humaine, la protection des arts et des sciences, toutes choses que, progressivement, notre fanatisme mercantile nous fait oublier. Le fric, encore le fric, toujours le fric, du propriétaire de pavillon de banlieue au milliardaire passé en Suisse en passant par tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, aspirent à « être » par le fric. Aujourd’hui, en Occident, on respecte plus un riche spéculateur qu’un savant. Et pourtant, une fois mort, qui se souviendra du spéculateur ?! On se souviendra peut-être de Madoff mais j’en doute même car les bandits ne laissent de trace que s’ils furent sympathiques, tel Mandrin ou Barbe Noire. Ou bien très représentatif d’une époque, tel Al Capone pour la Prohibition et Basil Zaharoff pour le commerce d’armes.  Leurs noms sont passés à la postérité universelle, autre manifestation de l’universalité. Mais demain ? Un autre monde s’annonce, de plus en plus « basané », de plus en plus sudiste. Etes-vous certains que ces gens pensent comme vous. Qu’ils envoient par exemple leurs vieux dans des mouroirs ? Qu’ils ne pensent qu’à leur carrière personnelle, jusqu’à faire régresser le féminisme comme c’est le cas chez nous ? Vous vous gaussez du traitement des femmes arabes. Mais ne voyez vous pas que vous êtes vous-même en train de recréer l’enfer de femmes à deux boulots, le leur plus celui de la maison, tandis que vous vous complaisez jusqu’à plus d’heure au travail. Là aussi est un fossé qui se creuse entre les classes laborieuses et la petite bourgeoisie, ces classes laborieuses étant trop fatiguées pour s’éterniser sur leurs lieux de travail. Pourquoi croyez-vous que ces gens ne peuvent plus voter pour le PS ?

    Mais vous vous croyez universels ! Qu’avez-vous de commun avec ces jeunes congolaises chantant avec ferveur (et sens artistique évident) des rumbas religieuses le dimanche matin dans les grandes villes ? Qu’avez-vous de commun avec ces Chinois innombrables et collectivement heureux de participer à la renaissance de leur grand et plus qu’ancien empire ? Qu’avez-vous de commun avec ces Indiens d’Amérique se sentant les réinventeurs du véritable socialisme ? Vous vous croyez plus riches, donc plus intelligents (de votre point de vue !), plus évolués. Alors que vous coulez corps et âme dans le tout fric sans même vous en rendre compte. Savez-vous que les Chinois ou les Africains investissent en pensant non pas à 5 ou 10 ans mais…à leurs enfants, chose que vous ne savez plus faire, chose que vous ne savez même plus imaginer. Qu’est-ce qu’une « carrière » face à la vraie vie, celle que nous montrent les « basanés » que vous bombardez sans vous poser d’autre question que celle de la démocratie à l’occidental, viciée par l’argent.

    L’Occident n’est pas universel. Certaines de ses valeurs le furent, dont la pensée scientifique. Mais il décline et pas seulement parce que les autres progressent plus vite : c’est aussi parce que ses valeurs actuelles sont à chier !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Le libre penseur sur
    Mardi 7 Juin 2011 à 12:19
    Que vos semblables vous entendent car ce sont là des paroles éclairées et pleines de lucidité.
    Qui vivra verra.
    Bien à vous
    2
    dalayer Profil de dalayer
    Mardi 7 Juin 2011 à 13:23
    Merci. Mais je ne pense pas être entendu : même Mélenchon a fini par accepter l'envoi d'avions en Libye (il a été moins catégorique toutefois en ce qui concerne notre intervention en Côte d'Ivoire) Et le commentaire politique le mieux adapté que j'ai entendu sur ces deux interventions venait de...Marine Le Pen !!! J'ai l'impression de ressembler de plus en plus à Cassandre (en mâle)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :